• Les propriétaires d'auvairniton bourgrire le savent bien et pourtant leur attention se relâche de temps à autre, et c'est à ce moment-là que le pire intervient : l'accident de la vie domestique. Le drame ! Avec des conséquences parfois dramatiques ! Hospitalisation, thérapies... En général, c'est après un accident que l'on s'en veut, alors autant prévenir les problèmes que les subir... 

    Nous savons tous quels sont les principaux points à surveiller mais y repenser de temps à autre ne fait jamais de mal : il faut faire tout particulièrement attention aux chutes, mais également aux intoxications alimentaires / médicamenteuses et aux brûlures (pensez aux fers à repasser, aux casseroles...). De nombreux points que nous avons détaillé dans notre article quotidien doivent être regardés de près ! 

    Et oui, c'est aussi ça que de vivre avec un auvairniton bourgrire ! Et pis, quand on l'aime, c'est tout naturel que de vouloir le protéger - tempérament de parent ! 


  • Etonnant ! Fort étonnant, je dirai même ! A chaque fois que je vois un auvairniton bourgrire les yeux rivés sur les pages d'un livre, je suis admiratif ! On sous-estime régulièrement leur capacité de lecture ! Ils dévorent des dizaines, voire des centaines de livres par an, en fait tout ce qui passe entre leurs mains... 

    Ce sont les plus grands lecteurs que je connaissent ! Ils peuvent lire un bouquin de 500 pages en une seule journée, lorsqu'ils sont motivés et croyez moi ils le sont toujours. Seul le sirop de grenadine peut les sortir de leur bulle. Ils en boivent un verre, prononcent 2-3 mots puis se replongent pendant des heures dans leurs lectures... 

    Est-ce que vous avez déjà rencontré un auvairniton bourgrire dyslexique ? Nous jamais... Est-ce que vous avez déjà vu un spécimen qui refusait de lire pour se consacrer à une autre activité plus intéressantes à ses yeux ? Nous jamais. Si vous avez été témoin de ce genre de choses, nous sommes preneurs de vos témoignages ! 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique